TERRITOIRE

Accueil arrow Territoire
Froidchapelle, pays des lacs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Lacs de l'Eau d'Heure
Lacs de l'Eau d'Heure

L’entité de Froidchapelle résulte de la fusion des villages de Boussu-lez-Walcourt, Erpion, Fourbechies, Froidchapelle et Vergnies, cinq villages pittoresques qui regroupent quelques 3.670 habitants pour une superficie de 8602 ha. Jouxtant les Lacs de l’Eau d’Heure, l’entité de Froidchapelle est avant tout un océan de pâturages entrecoupés de magnifiques forêts et de cultures aux couleurs variées. De ce vaste paysage aux perspectives vallonnées, surgissent tantôt d’imposantes fermes isolées, tantôt des agglomérations traditionnellement groupées autour de leur clocher.

Cette charmante entité a gardé au fil des ans, son caractère essentiellement rural. Ce pays où le vert prédomine, est parsemé de charmants petits sanctuaires, de croix ou de potales. Vous y découvrirez également quelques beaux édifices ou bâtiments témoins de l’histoire. Froidchapelle possède aussi d’autres atouts : 3 parcs résidentiels, de nombreux gîtes, des aires de repos, des barbecues, des possibilités de restauration...

Dans ce pays où il fait bon vivre, les spécialités locales ne manquent pas : bière, hydromel, beurre, fromages de ferme,... Profitez de votre passage à la vitrine du Pays de l’Eau d’Heure à Boussu-lez-Walcourt pour y découvrir les différents produits de notre belle région.

 

Quant au folklore, rendez-vous au grand cortège carnavalesque du Laetare (Froidchapelle : 3ème dimanche avant Pâques), ainsi qu’à la Marche du Saint-Sacrement (Boussu-lez-Walcourt : 2ème dimanche après la Pentecôte). En outre, festivités et ducasses animent les villages tout au long de l’année.

Kayak sur les Lacs de l'Eau d'Heure
Kayak sur les Lacs de l'Eau d'Heure

Les infrastructures existantes (hall omnisports, terrains de tennis, mini-stade, terrains de pétanque) permettent de nombreuses activités sportives ou récréatives. Venez vous y balader, à pied, en vélo, à cheval. Découvrez nos villages, hameaux, chemins, sentiers. Vous y trouverez ... votre «petit coin de nature» et une «grande bouffée d’air pur» !

 

 
Sivry-Rance, terre de nature et culture Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Marbre rouge de Rance
Marbre rouge de Rance

Sivry-Rance est une entité constituée de cinq villages : Grandrieu, Montbliart, Rance, Sautin, Sivry et du hameau de la gare de Sivry ex-territoire de Solre-St-Géry. Ces villages s'étendent sur de vastes clairières entourées de forêts.

Au Moyen Age, l'exploitation du minerai de fer abondant dans le Sud de la Botte du Hainaut entraîna une importante activité, si les faudreurs (bûcherons spécialisés dans la fabrication du charbon de bois) n'y ont laissé aucune trace, les Maîtres de forge ont quant à eux construit d'importantes habitations dont plusieurs subsistent toujours. Les sols trop peu fertiles n'ont pas permis une grande culture céréalière, mais l'élevage essentiellement bovin a acquis une bonne réputation.

Jadis, les deux grands pôles industriels de nos villages furent l'exploitation forestière et l'industrie marbrière. Les ressources en bois alimentèrent les forges et permirent diverses activités. La fabrication de carrelages (carreauterie) et de briques (briqueterie) fut possible grâce au sol argileux. L'industrie du marbre de Rance dont la réputation a largement dépassé nos frontières a permis le développement d'une industrie monumentale, puis la bimbeloterie. L'extraction du marbre a cessé en 1950. Le Musée du Marbre rassemble tout ce témoignage du passé. Une promenade dans Rance vous montrera que le marbre rouge de Rance était utilisé dans diverses constructions. La visite de l'église de Rance vous permettra de découvrir l'importante décoration en marbre.

Le centre du village de Sivry fut reconstruit après le violent incendie du 25 août 1914. La Maison Communale érigée en 1872, épargnée par l'envahisseur allemand en 1914 a été rénovée en 2000.

L'Espace Nature de la Botte de Hainaut rassemble de magnifiques collections de fossiles, minéraux et animaux naturalisés.

L'Office Communale du Tourisme de Sivry-Rance a balisé des promenades pédestres dans chacun des cinq villages, les cartes et commentaires s'y rapportant sont disponibles à l'Office Communal du Tourisme de Sivry-Rance. Ces promenades ainsi que le sentier éco-pédagogique du bois de Bruyère, les promenades balisées de la Forêt Domaniale vous permettent de découvrir dans le calme et la quiétude des paysages vallonnés de prairies, de bocages et de forêts.

 
Momignies, entité du devoir de mémoire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Château-Ferme de Macon

La communauté de Momignies comporte plus de frontières communes avec la France qu'avec la Belgique, presqu'île wallonne en territoire français, elle est la commune de la francité par excellence. Même les couleurs de son blason reprennent les trois couleurs nationales françaises. Momignies, c'est aussi un haut lieu de l'Histoire : le 2 septembre 1944 à 9h30, les premières troupes alliées sont entrées en Belgique à Cendron, hameau de Forge-Philippe..

En venant à Momignies, vous découvrirez aux détours de promenades balisées à travers bois et chemins de campagne, les dernières rivières et vallées intactes du Royaume ; chaque hameau vous parlera d'histoire, ancienne ou contemporaine : le Château d'Imbrechies (870), le Château-Ferme de Macon du XVIIème siècle, le " Musée 40-44 Lieutenant Cook " à Monceau Imbrechies.

Les sept villages composant cette communauté (Beauwelz, Forge-Philippe, Macon, Macquenoise, Momignies, Monceau-Imbrechies et Seloignes) vous laisseront un agréable souvenir de par leur richesse patrimoniale et naturelle, la multitude de potales, chapelles, monuments et lavoirs, leur histoire, tantôt heureuse, tantôt tragique, leur géologie offrant un carmin très diversifié tant le sous-sol est différent en couleur d'un bout à l'autre de la commune, marquant chaque paysage de son empreinte.Momignies, c'est aussi une région riche en spécialités locales que vous pourrez découvrir dans tous ses villages : des escargots de S'lognes à l'escavèche de Cendron ou de Macquenoise, de la charcuterie locale au beurre ou au fromage. L'artisanat y est florissant et chaque artisan se fera un plaisir de vous accueillir et de vous présenter son savoir-faire.

Tilleul de Macon
Tilleul de Macon


Vous pourrez, si vous le souhaitez, faire un barbecue entre amis ou en famille sur une des multiples aires de repos.

Si le tourisme intellectuel vous tente, n'hésitez pas à visiter ses différentes églises, le " Musée 40-44, Lieutenant Cook " ou lire un des nombreux ouvrages consacrés au Pays de Momignies. Momignies vous accueillera toujours en hôtes de marque dans un des magnifiques lieux d'hébergement où vous pourrez admirer le coucher de soleil rougeoyant sur les plaines, étangs et forêts depuis le point de vue de la crête d'Imbrechies. Momignies et ses habitants vous attendent à bras ouverts. Ils seront très heureux de vous faire partager leur petit coin de nature " du bout du monde ".

 
Chimay, ville princière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Collégiale et fontaine des Princes de Chimay

Située aux portes de la Fagne et de la Thiérache, Chimay est une Principauté vieille de plus de 500 ans. Vous y découvrirez l'aspect médiéval en parcourant ses venelles et ses vieux escaliers menant au lavoir et aux remparts. Le Château des Princes, construit sur l'éperon rocheux qui surplombe l'Eau Blanche, et le clocher bulbeux de la Collégiale Saints Pierre et Paul apportent à la ville une dignité particulière.

Chimay est également un ensemble remarquable de villages pittoresques, dispersés le long de rivières ou nichés au pied d'une falaise inattendue. Au coeur de ces villages, apparaissent de vieilles fermes et maisons des Maîtres des Forges, églises et chapelles rurales, fontaines et vieux lavoirs. L'Oise naissante située aux abords de l'Abbaye de Scourmont, les paysages diversifiés, forêts et sous-bois avec leurs sentiers balisés et la réserve naturelle de Virelles (Aquascope), sont des lieux de prédilection authentique pour les amoureux de la nature. Le parcours en petit train touristique vous permet d'ailleurs de découvrir les principaux sites touristiques de Chimay et de Virelles dans une ambiance agréable et reposante.

A Chimay, les championnats de renommée internationale du circuit et les sports de toute nature s'offrent à vous pour une détente complète. Chaque année, les marchés artisanaux ou de Noël, les braderies et brocantes, les foires commerciales et les fêtes historiques animent la cité.

Conscients de ses nombreux atouts et attraits touristiques, les Chimaciens vous accueilleront dans les différents campings, hôtels et gîtes ruraux ou encore chez l'habitant.Vous apprécierez enfin les spécialités gastronomiques, ambassadrices de la cité. Car Chimay, c'est déguster à son gré les Bières Trappistes, les fromages du pays, l'escavèche, les charcuteries artisanales, les apéritifs " Pinots de Chimay ". C'est aussi croquer et savourer les Bernardins, le gâteau chimacien, les pralines et les chocolats de Chimay.

 
Beaumont, ville fortifiée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
ruelle a Beaumont
Ruelle pavée a Beaumont

Beaumont, anciennement dénommée "porte des Ardennes" nous offre un paysage de transition entre les grandes plaines de Thudinie et les bocages de l'Avesnois. Clochers et maisons de pierre typiques d'Entre-Sambre-et-Meuse émergent des vallons et coteaux verdoyants.

Au cœur de la vieille cité millénaire, vous découvrirez l'intimité d'une vallée superbe, espace naturel protégé, enserrée d'imposantes murailles et tours, dont la célèbre "Tour Salamandre", donjon aménagé en musée régional. Les remparts, enceinte de 2.4 km constituent un atout médiéval exceptionnel. Les nombreux sentiers balisés et la Hantes, rivière sinueuse, entraînent le promeneur à la découverte de richesses naturelles insoupçonnées. Et vous ne serez pas surpris de rencontrer à la croisée des chemins, au creux des haies un petit patrimoine rural et religieux encore bien protégé.

Sept trésors à prendre à pleines mains :
Déambuler... flâner... remonter le temps, s'enivrer de parfums champêtres, savourer baies et plantes mille fois odorantes, goûter à la félicité des artisans, battre les coeurs au rythme des fêtes.

Rue de la Déportation - Vieille ville

C'est la vie de nos sept villages : Barbençon, Leugnies, Leval-Chaudeville, Renlies, Solre-Saint-Géry, Strée et Thirimont qui, à l'unisson, vous ouvrent leur coeur. Les amateurs d'art s'émerveilleront devant la dextérité et le savoir-faire de nos artisans qui savent si bien faire ressortir leurs émotions au travers de leurs oeuvres plus remarquables les unes que les autres.

Les traditions ancestrales et la joie de vivre se retrouvent dans les manifestations folkloriques qui voient se réunir les habitants de nos campagnes dans une liesse communicative qui ne peut qu'inciter les visiteurs à la fête, qu'elle se nomme carnaval, grand feu, fête du printemps ou légende de Charles Quint et des 3 Auvergnats.

Quelque 300 kilomètres de promenades balisées pour piétons, cavaliers ou cyclistes raviront même les plus aguerris qui ne pourront qu'y trouver leur compte en sillonnant de long en large les coins les plus ravissants de nos bois et campagnes. Au terme de ces balades vivifiantes, ne manquez pas de savourer les spécialités gastronomiques dont s'enorgueillit notre ville : macarons, pralines, fromages " boulette " et Salloy " et bières spéciales. Enfin, un atout et pas des moindres, l'accueil légendaire et la bonne humeur des Beaumontois qui donnent toujours à leurs hôtes d'un ou plusieurs jours la formidable envie de revenir dans nos contrées.

 
Le Sud-Avesnois Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Image
paysage du Sud de l'Avesnois

Le Sud-Avesnois fait parti de la Thiérache du Nord, il est connu pour son relief vallonné, ses vastes forêts et ses innombrables plans d'eau.

Adossé à la frontière belge, s'étageant sur les premiers contreforts des Ardennes, le Sud-Avesnois séduit par ses villages où se marient la brique, la pierre et l'ardoise, par le charme de ses églises, de ses fermes et de ses petites chapelles disséminées dans la campagne.De nombreux musées, dont l'Ecomusée de l'Avesnois et ses antennes environnantes, conservent la mémoire du passé et le savoir-faire de la région.

Le calme des forêts, les bocages verdoyants, aménagés de circuits pédestres, équestres, V.T.T. et cyclo attirent les touristes amoureux du grand air, sans oublier les gastronomes grâce aux produits du terroir.

Le Sud-Avesnois est une base de départ vers la découverte  des Terres de Thiérache de l'Aisne et des Ardennes, le circuit des Eglises Fortifiées de la Thiérache, l'Abbaye de St Michel, entre autres pour ne citer que ces deux richesses patrimoniales.

Image
paysage